Démarche et Outils

A l’image de l’art japonais, le kintsugi, qui consiste à réparer et sublimer les fêlures, la biblio-dynamie permet de rassembler son identité avec ses expériences, ses failles et ses aspirations en stimulant sa créativité pour avancer et se réinventer.

« La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse »

Albert Einstein

Démarche

Dans nos sociétés où l’urgence, la consommation, l’image et la compétition prédominent, chacun d’entre nous est confronté au stress, à la standardisation, à l’immédiateté et à la méfiance. Ce mode de vie et l’ « activité » qui en découle cachent souvent une réalité intérieure révélant parfois une intime passivité, une insatisfaction chronique, ainsi qu’une solitude et une fatigue collective.

Cet état, confié par de nombreux témoignages, à tendance à infléchir l’énergie créatrice, essentielle à la construction de soi, à la relation à autrui, au vivant, et in fine à l’épanouissement.

  • La biblio-dynamie propose une forme de résistance, un espace de liberté pour prendre le temps et la distance nécessaire afin d’envisager des possibilités et les dessiner. Cette émancipation se fait au travers de la rencontre avec un texte et/ou avec d’autres participants.
  • La biblio-dynamie est une expérience vivifiante qui vient agiter, via une diversité de supports et de thématiques, une énergie naturellement créative reléguée dans une partie de notre cerveau car peu ou pas utilisée au quotidien.
  • Différemment d’un divertissement qui a pour vocation de « distraire », la biblio-dynamie est une activité effervescente et une activité de développement personnel. Elle encourage une disposition mentale favorable à l’émotion et à l’action, des mouvements préalables indissociables à toute forme d’évolution personnelle et/ou professionnelle.

« Imaginer, c’est dissoudre les barrières, ignorer les frontières, subvertir la vision du monde qui nous est imposée »

Alberto Manguel

Outils mis en œuvre

  • La lecture à voix haute : permet de prendre la parole facilement, d’exister physiquement et de redevenir moteur. La sollicitation de la voix, du souffle et de la concentration relance le corps et titille l’esprit dans la dynamique de créativité et d’actions via la mélodie et le rythme.
  • Les ateliers d’écriture : permettent de se dépasser, de faire jaillir des idées et des émotions grâce au soutien de textes ou de consignes imaginées et proposées par la bibliothérapeute. Ils sont une sorte de laboratoire dans lequel les expériences révèlent des facettes de soi, dopent les facultés d’imagination et rechargent en énergie et motivation.
  • Les fiches de lecture : permettent de prendre du recul sur la lecture et ainsi de déployer et d’éprouver l’ensemble de ses bienfaits (développés plus haut).  Elles sont bénéfiques à plusieurs titres puisqu’elles encouragent l’analyse, le questionnement et permettent un travail de structuration des idées en vue de les partager et de les ancrer. Cette expérience d’écriture peut avoir un effet miroir récit/vie intime et l’interaction/échange avec la bibliothérapeute est une réelle motivation pour stimuler sa conscience.
  • La médiation par les objets : permet à un objet apporté ou réalisé durant la séance (carnet créatif par exemple) de devenir un support de créativité et d’histoires à raconter par le(s) participant.e(s).
  • L’écoute active : permet la visualisation, le renforcement de la mémorisation, le développement de l’observation et de l’ouverture d’esprit favorable à l’inspiration.  
  • La conversation : permet l’émulation et des interactions bénéfiques pour prendre conscience de soi, pour avoir confiance en soi dans une ambiance conviviale et bienveillante. La spontanéité des échanges à une vertu de « déverrouillage ». Elle est la forme de l’expression d’une semence fertile pour soi et autrui.  
  • Les conseils de lecture personnalisés : permettent un accompagnement de fin de séance, une préparation à la prochaine séance ou un accompagnement durant une période particulière.